Mort de l’inventeur de l’e-mail Ray Tomlinson , samedi 5 mars 2016

Accueil/Actualités du Web, High-Tech/Mort de l’inventeur de l’e-mail Ray Tomlinson , samedi 5 mars 2016

Mort de l’inventeur de l’e-mail Ray Tomlinson , samedi 5 mars 2016

Après la consultation des sites, l’e-mail est le deuxième service le plus consulté sur Internet. Un Français reçoit en moyenne 39 mails par jour et a deux comptes de messageries minimum. Le marché de l’e-mail est de 9,8 milliards d’euros en 2013 et devrait l’être à 20 milliards en 2017. *

En remontant l’histoire, Ray Tomlinson, fut le premier, en 1971, a envoyé le premier email et en inventait son utilisation. Cette grande figure de la révolution du monde moderne s’en est allé samedi dernier âgé de 74 ans.

La légende veut que le tout premier e-mail n’était « probablement » que la succession des premières lettres du clavier américain « qwertyuiop ». Et que le deuxième message électronique jamais envoyé était résumé comme ceci par son inventeur: « J’ai envoyé un message à mon groupe de recherche, expliquant comment envoyer des messages sur le réseau. La première utilisation d’un réseau de courriel annonçait sa propre existence. »

Après avoir effectué des études successivement dans l’État de New-York puis dans le Massachusetts, il sort diplômé de l’institut polytechnique Rensselaer en génie électrique en 1963 . C’est au MIT qu’il poursuit son éducation, et obtient deux ans plus tard sa maîtrise, avec une thèse portant sur la conception d’un synthétiseur vocal hybride analogique-numérique.

Au cours de sa carrière chez BBN Technologies (autrefois Bolt Beranek & Newman), une firme high-tech, il contribuera largement à l’amélioration du système d’exploitation  TENEX ainsi qu’aux protocoles TELNET et ARPANET (Advanced Research Projects Agency Network). Ce dernier, d’ailleurs est considéré comme faisant partie des ancêtres d’internet. En travaillant  sur ce projet, l’idée lui est venu plus tard d’associer et d’améliorer deux logiciels existants : SNDMSG (pour « send message »), qui sert à laisser des messages à un autre utilisateur d’un même ordinateur, et CPYNET, qui permet de transférer un fichier entre deux ordinateur en réseau. Par la même occasion, Tomlinson vennait d’inventer la première adresse électronique grâce à l’arobase, le @, prononcé « at » (« chez ») en anglais durant ses premiers envois afin atteindre la bonne boîte de réception.

Si autrefois ce sigle n’était plus usité et tombé dans les oubliettes, désormais il fait partie de nos quotidiens.

Toutes ces inventions lui a valu d’être récompensé par différents prix :

  • le prestigieux prix George Stibitz, attribué à des chercheurs ayant permis de réaliser des avancées majeures dans le domaine de l’informatique et des communications en 2000,
  • un Webby Award de l’International Academy of Digital Arts and Sciences en 2001,
  • et le prix Prince des Asturies, plus prestigieuse récompense espagnole, en 2009.

Et bien sûr notre reconnaissance à tous.

* source : http://www.planetoscope.com/Internet-/1024-emails-envoyes-dans-le-monde.html 
2016-04-14T12:45:51+00:00